Des randonnées exceptionnelles et dépaysantes en Bolivie

La Bolivie est une adresse de choix pour faire divers sports extrêmes. Que ce soit du VTT, de l’alpinisme, du rafting, du parapente ou encore du kayak, cette contrée possède de tout pour combler les personnes avides d’aventures. Lors d’un séjour sur ce territoire, les touristes pourront pratiquer de la randonnée pédestre de plusieurs jours sur la cordillère Royale. Située dans l’Altiplano du pays, cette dernière est considérablement couverte de glaciers, offrant un magnifique panorama de montagnes neigeux. En marchant sur ce massif, les routards remonteront de vastes vallées où se trouvent de remarquables lagunes glaciaires. S’ils commencent leur trajet dans la partie sud de la cordillère Royale, ils parviendront jusqu’au pied du Huayna Potosí, un sommet de près de 6 100 m d’altitude. Avec une bonne préparation, les voyageurs les plus courageux auront la possibilité de tenter une escalade sur cette haute montagne. Cela leur permettra également de jouir d’une vue imprenable sur le lac Titicaca.

Faire une ascension sur le Tunupa

Pour ceux qui sont adeptes de l’alpinisme, la Bolivie leur propose de réaliser une ascension sur le Tunupa. Ce dernier est un volcan de plus de 5 300 m d’altitude situé à la limite des départements de Potosí et d’Oruro. Son nom provient d’une divinité éponyme qui est vénérée dans la région de l’Altiplano du pays et du Pérou. Selon la mythologie aymara, il est représenté comme une déité lié à de nombreuses légendes qui sont en relation avec l’origine du salar d’Uyuni. Cela explique la présence de plusieurs momies inca dans les pentes de ce massif. Afin d’escalader cette formation rocheuse lors d’un voyage en Bolivie, les globe-trotters auront besoin de marcher pendant près de 4 h. Cette grimpée n’est pas difficile du point de vue technique. Le seul souci qu’ils devront faire face est le mal des montagnes. Quand les routards atteindront le cratère du Tunupa, ils pourront contempler la couleur de ses rochers et le panorama sur le salar d’Uyuni.

Randonner sur le Licancabur

Mis à part le Tunupa, il existe un autre massif bolivien propice aux adeptes de l’alpinisme, à savoir le Licancabur. Celui-ci est un stratovolcan de la cordillère des Andes et s’élève à plus de 5 900 m d’altitude. Il est surtout destiné aux randonneurs entraînés. En effet, son dénivelé dépasse 1 000 m. De plus, les routards devront s’équiper de bâtons de marche pour l’escalader. Outre ces matériels, ils porteront aussi des vêtements chauds, un bonnet et des gants au cours de leur trajet, car la température peut être en dessous de 0 °C. Lorsque les globe-trotters accéderont au sommet du Licancabur, ils auront une vue splendide sur les montagnes aux alentours et sur la laguna Verde. Cette dernière est un lac salé fascinant de par sa couleur verte. Cette teinte est due à une forte concentration de cuivre dans ses sédiments.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *